Trop vieux pour ça.

Je me souviens que quand j’avais  18-24 ans, quelque soit l’heure j’étais capable d’aller prendre un taxi, un rer ou un métro pour aller à l’autre bout de l’Ile de France. Et hier, j’ai vraiment pris cher. Il était 0h20, je vois qu’il y a une superbe fête à Paris et aussi à l’autre bout de la ville un concert sympathique d’un groupe local. Vous allez rire, mais j’étais extrêmement fatigué, déjà couché, je suis resté au lit. Il fut un temps où même fatigué j’aurai fait une nuit blanche.
Souvenir de cette vidéo de retour de soirée.

Continuer de lire « Trop vieux pour ça. »

Publicités

Un jour… c’est une belle date. Mais il y a tellement de « un jour »

Un jour… c’est une belle date. Mais il y a tellement de « un jour ». Cette phrase est à la fois pessimiste et optimiste. Il y a une idée qu’on a le temps pour remettre à plus tard, qu’une chose hypothétique pourrait se réaliser un jour. Mais il y a aussi la douleur du doute. De la question mais quand? Continuer de lire « Un jour… c’est une belle date. Mais il y a tellement de « un jour » »

Quand quelqu’un sublime le beau et rend acceptable le pire

Faire pleurer une inconnue sur le quai d’une gare, c’est fait….
Elle discutait au tel, puis raccroche… Me fixe et me demande « On sait comment que c’est la bonne personne? » Ma réponse que je cherche moi aussi depuis des années… Mais à chaque fois aucune réponse certaines. Car cette question est compliquée… Continuer de lire « Quand quelqu’un sublime le beau et rend acceptable le pire »