J’ai un souci

Ce soir, je viens te parler d’un souci. Je suis dyslexique et j’ai un souci également sur la syntaxe et l’ordre des mots dans mes phrases. Il est vrai que j’ai réussi à m’adapter au bout de quelques années, mais l’apprentissage de la lecture fut longue et douloureuse. J’ai su déchiffrer correctement les mots qu’à la fin du CE1 voir du CE2. En CM1 je suis tombé sur une professeure qui utilisait beaucoup l’art pour nous apprendre les choses et nous donner une vision de l’école différmmente (A partir de cette ligne j’ai décidé d’arrêté de passer mon texte dans un correcture additionnel. Et je sais que ça va être assez compliqué pour toi de me lire).

Pourquoi j’ébvoque ce sujet aujourd’hui, c’est pour expliquer que souvent je passe énormément de temps àc orriger l’ordre de mes lettres et de mes mots, au point où ma syntaxe passe au second plan. D’ailleurs, pour te dire vrai, souvent je ne sais pas où se trouve les mots dans la logique d’une phrase. Voici un petit documentaire qui va t’aider à mieux comprendre ce trouble.

Concrètement comment ça se passe au quotidien? Clairement j’ai fait des gros progrès grâce à la poésie. J’ai écouté et lu beaucoup de poésie, de chanson. Notre Dame de Paris m’a beaucoup aidé, les textes de Baudelaire également.

Récemment un psychologue m’a dit que le stress et la faible estime de soi n’aime pas à progresser. Oui, quand tu as peur de t’exprimer à l’écrit de peur que les gens ne rient ou ne disent la chose suivante « Je ne comrpends pas » ou encore la plus frustrante « Tu aurais pu faire un effort ».

J’ai fait un bac L, une fac de sciences puis de lettres…

J’ai fait quand même des études supérieures (je sais depuis peu que cette tournure est incorrecte, je devrais dire : J’ai quand même fait des études supérieures), l’astuce trouvée pour palier à mes soucis était de faire lire tous mes devoirs à rendre par une tierce personne. Aujourd’hui j’ai 31 ans et je comprends que je ne pourrai pas éternellement utiliser autrui pour pallier à cela. J’essaie d’apprendre des astuces au quotidien pour pallier à ma syntaxe qui ressemble à Tchernobyl! D’ailleurs depuis quelques mois, j’arrive enfin à noter un numéro de téléphone avec les chiffres dans le bon ordre! C’est peu, mais ça veut dire beaucoup.

j’ai toujours eu du mal à comprendre les consignes…

En fait à l’école, ce qui revenait sans cesse c’était « Ne comprend pas les consignes » ou « Bon devoir, mais construction confuse, par un manque de construction des phrases et un manque de syntaxe ». D’ailleurs, j’ai vraiment du mal à comprendre une consigne… Je pense que si je n’aime pas les jeux de société c’est surtout dû à ce défaut… J’ai beau me concentrer pendant des minutes… demander qu’on me répète la chose… mais ça ne fonctionne pas. Une chose étrange surtout quand tu comprends la différence entre l’existentialisme et l’absurde… Que tu comprends aisément les figures poétiques des poèmes… Donc non, je ne suis pas stupide, je suis simplement différent!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s