Il faut peu pour faire un monde, mais il faut du monde bon pour faire quelque chose.

  Il faut peu pour faire un monde, mais il faut du monde bon pour faire quelque chose. Dans cette vie de détails on s’agrippe si fort qu’on finit par ne plus distinguer la corde de nos propres mains. A trop vouloir tout maitriser on finit par ne plus connaitre la vie. Respirer est si naturel, pourquoi vouloir tout contrôler? On en finit toujours à … Continuer de lire Il faut peu pour faire un monde, mais il faut du monde bon pour faire quelque chose.