A force de trop vouloir, on finit par cesser d’y croire

Cette affirmation est un peu à l’opposé de la philosophie que je lance habituellement dans mes vidéos. Pourtant c’est vrai, j’en ai même fait une petite storylife il y a quelques jours. On a tendance à idéaliser certaines relations. On surévalue une relation avec un genre d’individu, avec une fille ou un mec. On pense que c’est le mec parfait ou la nana idéale, mais finalement ce n’est pas le cas. On a juste fait une fixation sur un détail qui semble flatter notre égo. Je suis certains que vous avez déjà imaginer sortir avec la plus belle fille de votre classe uniquement pour réhausser votre estime de vous et votre importance au seins du groupe. Si vous n’avez jamais imaginé cela, ce n’est pas forcément une mauvaise chose!

A une époque, je n’abordais que des filles qui correspondaient un idéal pour ma famille. (Cela n’a pas duré très longtemps, tout simplement parce que j’avais souvent rien à leur dire et elles n’avaient jamais vraiment pris le temps de me connaitre). En vrai, si je dis cela, c’est uniquement pour vous dire que si vous aimez quelqu’un pour les mauvaises raisons, ce n’est plus vraiment de l’amour mais une sorte de quête à une perfection tronquée. Demandez-vous pourquoi vous allez vers un tel ou une telle? Pourquoi vous avez toujours un faible pour un genre particulier? Souvent la réponse est en vous, un jour vous avez eu le beguin pour une personne et vous avez fait une fixation sur ce genre. Vous avez juste envie de gagner sur le passé, mais gagner sur la passé n’est pas vraiment en soi une victoire, c’est juste une attitude puérile. De plus, la personne en question risque de très mal vivre l’idée qu’elle est une remplaçante à une histoire qui n’a jamais pu se réaliser. Personne n’aime être un lot de consolation, on a tous envie d’être aimé pour ce que nous sommes! Nous avons envie le matin d’être à côté de quelqu’un qui nous donnes l’impression que nous sommes uniques! C’est d’ailleurs pour cela que les anglophones utilisent le terme « The One »

De même il ne faut pas oublier une chose, vouloir absolument une personne au point de ne plus être capable de faire preuve de discernement sur ses besoins et les besoins de l’autre est très mauvais. Vous savez quand vous êtes tellement accroché à une personne, vous finissez pas ne plus vraiment l’aimer, vous êtes juste dans une course pour obtenir son affection. Vouloir que quelqu’un nous aime ce n’est plus de l’amour, mais une forme d’égoïsme assez pervers. On ne peut rien donner de bon à vouloir cela. En générale nous sommes malheureux, on a espéré quelque chose, c’est juste un fantasme, un idéal d’amour, une relation construite dans notre tête…. Et quand on est face à la concrétisation, nous sommes un peu désarmés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s