La trentaine pour les nuls

C’est tellement chiant la trentaine… Je rentre dans ce cercle le 8 juillet et je te jure que je ne suis pas pressé. Je pensais qu’à 30 ans j’aurai un job stable (du mois des clients réguliers de manière suffisant pour contrer la question de merde on fait le mois prochain), que j’aurai un vrai chez moi, une petite famille en vue… j’avais quasi tout ça, mais j’avais souvent des crises existentielles et je foutais tout en l’air. Mais maintenant je me dis que si cela n’avait pas marché, ce n’est pas forcément entièrement de ma faute. Les gens évoluent (je préfère éviter de dire change)… On n’est pas des pokémons mais bon. Petit article inspiré d’un article d’une consoeurContinuer de lire « La trentaine pour les nuls »

Publicités

Pierre ne compte pas

Quand tu finis par avoir le syndrome Ted Mosby, tu relativises en te disant que t’es pas bizarre en te comparant à tous tes potes et amies célibataires… Puis comme par hasard arrive quelqu’un qui te sort « bah normal Pierre est curé, ça ne compte pas » Zut…. Continuer de lire Pierre ne compte pas

Dépendance affective Article mis en avant

Ces relations toxiques qu’on n’arrive pas à lâcher.

Si vous êtes un fidèle lecteur du blog partenaire My Under Ground Cafe, vous avez peut-être pu lire un article sur le lâché prise et le fait de changer de wagon un moment ou un autre.
Aujourd’hui le sujet est celui de ces relations toxiques qui nous collent à la peau et aux baskets.
Continuer de lire « Ces relations toxiques qu’on n’arrive pas à lâcher. »

Un syndrome qui gène pas mal, le syndrome Ted Mosby.

Si tu as 30 ans et que d’un seul coup tu te dis que ta vie est fichue car tu n’as pas encore trouvé la femme de ta vie… Tu es surement sous le coup du syndrome Ted Mosby   Dans la culture populaire Ted Mosby est devenu la référence avec Barney Stinson comme deux figures avec des traits particuliers. Nous l’avons vu précédemment dans … Continuer de lire Un syndrome qui gène pas mal, le syndrome Ted Mosby.