Merci Facebook pour ce sujet d’article

Note du jour : Nous sommes entré dans une communication appauvrie où l’on vit avec un smiley 😃 heureux pour ne pas montrer qu’on est triste. Continuer de lire « Merci Facebook pour ce sujet d’article »

Je me suis débarrassé d’un télévendeur

Aujourd’hui je me débarrasse d’un télévendeur qui veut me vendre un abonnement à 800€ par ans…
Il appelle pour la 15e fois, je note le numéro, fait une recherche inversé via différents outils… Il est sur liste rouge, mais a mis son numéro sur messenger (pas sur facebook, mais messenger)…

Continuer de lire « Je me suis débarrassé d’un télévendeur »

Retour lecture

41qb-whtf9l-_sx329_bo1204203200_1Salah a des copains, des frères et soeurs, des camarades, de la famille en Algérie, mais pas d’amis. Il a le téléphone, mais personne à appeler. Il a un annuaire, mais tous ces noms d’inconnus rangés par villes et par ordre alphabétique lui donnent le vertige. Pourtant il meurt d’envie de décrocher le combiné, de faire tourner le cadran avec ses doigts, de dire  » Allô ?  » et d’entendre une voix lui répondre. Ce sera son premier coup de fil. Et peut-être son premier ami. Quand enfin il se jette à l’eau et compose un numéro pris au hasard dans l’annuaire, c’est une fille qui lui répond. Elle est en CM2 comme lui. Elle s’appelle Sarah. Elle est juive. Une seule lettre de différence entre leurs deux noms. Des siècles d’histoire, de culture et de religion de différence entre leurs deux peuples. Et si la solution, c’était de se parler ? Se raconter des secrets, se conseiller des lectures, se confier ses passions, ses questions, ses soucis ?  » Le téléphone vous accepte tel que vous êtes.  » Il n’y a pas que lui. L’amitié aussi. Ce livre est paru une première fois dans la collection  » Bibliothèque de l’Amitié », chez G.T. Rageot, il y a vingt ans, en 1983, à une époque où personne n’avait encore de téléphone portable Plus d’infos

Continuer de lire « Retour lecture »

Les amis-dépendants, les amis jetables… et autres questionnements sur l’amitié.

L’amitié peut avoir des silence
se réduire parfois à une simple présence
C’est le moment le plus beau
est celui où l’on n’a plus rien à se prouver

Je n’ai jamais réellement connu cette notion d’amitié type dépendant. Il est vrai que la majorité des fois où j’ai été réellement dans une amitié fusionnelle j’ai fini par être déçu par cette personne. En général j’admire voir sublime, mets la personne sur un pied d’estale et au final la chute est violente. Continuer de lire « Les amis-dépendants, les amis jetables… et autres questionnements sur l’amitié. »