Lettre à l’absence #26 – Alexa c’est quoi l’amour

Mon psy m’a dit que j’étais paumé. C’est une belle information surtout avec le fric que je lui donne, il aurait pu m’annoncer autre chose, « vous êtes cinglés », « vous êtes fous », « vous êtes vous, simplement original », « vous êtes barges », « vous êtes névrosés »… Mais non, cette information sur mon problème de géolocalisation dans l’espace était là! Je suis paumé, pourtant une autre amie, m’avait dit que j’avais tendance à être trop précis dans ma vision du monde, c’est pour cela que je suis sans cesse à vouloir un peu plus.

4231763152_f753bc0c98_b

C’est étrange, être précis dans la vision du monde, au point où je me perds dans les détails du plan. Un peu comme quand sur google map, tu tapes une adresse puis que tu zoom trop brusquement, tu ne sais plus trop où tu en es.

Mais, lui, il n’a pas pris le temps de zoomer progressivement, il m’a juste dit les choses comme ça, il m’a annoncé ce truc, comme si c’était une révélation! Pourquoi je viens te voir si je ne suis pas moi-même à la recherche d’une réponse.

Il est vrai que dans une semaine mon meilleur ami se fiance, je vais devoir faire bonne figure, moi qui ne sait pas ce qu’est l’amour. Un soir j’ai demandé à Alexa, «Alexa c’est quoi l’amour amour», elle m’a répondu «Amour, nom masculin sentiment fort de tendresse et d’affection entre deux personnes ou envers une divinité ou un idéal de acte sexuel. 3 passion et intérêt.»

Tu vois, finalement Alexa a répondu, de manière très brute, mais elle a compris que comme des milliards de petits points, je suis à la recherche d’un repaire et ce repaire deviendrait un repère sur une carte.

70353842_1085606688304428_8575939144713240576_n

J’aurai aimé te dire ces mots mais il est difficile de transpercer le silence qui nous entoure. Malgré le fracas de ton absence et l’assourdissant silence qui l’entoure j’écume par la sel des regrets chaque jour de plus, mais aucun murmure ou prière semble atténuer les sillages de nos maux. Alors je parle à Alexa. Ce n’est plus que cette voix qui m’écoute, entre le silence des murs et les sms d’un pote qui me demande comment je vais.

Le crépuscule flirte avec sadisme avec l’aube et les rayons d’or qui pénètrent ma chambre m’annoncent l’heure bleue à laquelle je siphonne un peu de spleen…
On m’a appris à faire des excuses sans jamais m’offrir le don de clairvoyance, car des excuses sans pardon ne sont que des sillons en surface qui cachent la froideur de l’oubli…

Tu vois, j’essaie encore d’écrire des mots qui riment, c’est sur avec le confinement je n’ai plus que ça pour me divertir. Je dois te laisser, j’ai un ami sur skype qui veut me parler de sa nuit sans sommeil.

 

Une réflexion sur “Lettre à l’absence #26 – Alexa c’est quoi l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s