Lettre à l’absence #20 : Le pardon

Cher toi, Parfois ça fait mal; et on comprend avec le temps que le pardon c’est plus qu’un mot… Il y a déjà le pardon personnel qu’on doit s’accorder pour accepter qu’on a été un gros con, puis obtenir le pardon de l’autre, ça ne se commande pas, ça ne s’impose pas. C’est parfois le temps qui offre une seconde chance…

Les conséquences d’un acte c’est parfois le mépris, l’incompréhension et parfois les remords… C’est souvent ineffable.

On n’en sort jamais le même, on grandit, on prend de la sagesse. Un peu comme le confinement qui nous change un peu, on se rend compte que la liberté est précieuse.

93657889_1621403871356721_9069804214170943488_o

4 réflexions sur “Lettre à l’absence #20 : Le pardon

    1. Je pense que ces trois dernières années à travailler sur moi et ma relation aux autres m’ont apprise une chose, rien n’est jamais établi et tout est en mouvement. La méthode Hoponopono peut aider à beaucoup de choses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s