Le coeur à vif

Parfois on se retrouve à sombrer dans une forme de rejet. On a le coeur à vif. On cherche la solitude, quand on est seul on veut être avec quelqu’un. Comme la chanson « Let her go » on comprend ce qui compte que lorsqu’on le perd.

Du coup on peut sombrer dans une forme d’orgueil, une forme de haine viscérale qui détruit tout sur notre passage. On vit dans un cercle vicieux où l’on fait mal pour que les autres aient aussi mal que ce qui nous tourmente. 

 1797575_873288532686593_788557784684577706_n

Si certaines personnes se complaisent dans la haine, la violence et l’orgueil c’est qu’ils n’ont surement plus rien de bon à attendre en ce monde. De nos jours, on s’étonne qu’à tendre la joue droite après s’être fait gifler la joue gauche, on n’aspire plus au désir de la bonté. La candeur est bien morte, paix à son âme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s