TU SAIS QUOI???? |La nouvelle série Du Mec Qui Passe

Elle débarque et dans cette série on va parler cinéma, sociologie, santé et tout ce qui fait que le projet du mec qui passe est né!

Dans le prochain numéro on parlera encore de cinéma, mais de la désacralisation du scénariste en faveur du réalisateur.

La théorie de la caméra-stylo a aidé à developper la naissance de l’émancipation du réalisateur. Ce concept a été développé par le réalisateur et théoricien du cinéma Alexandre Astruc, exposé pour la première fois dans l’article Naissance d’une nouvelle avant-garde paru dans le magazine « L’Écran français » le 30 mars 1948.

Alexandre Astruc décrit une transformation du cinéma comme un moyen d’expression se suffisant à lui-même, un langage à part entière, affranchi de ses parents artistiques comme le théâtre ou l’« image pour l’image ». Il promeut une vision du cinéaste pleinement auteur de ses films, comme un écrivain l’est avec ses romans2.

Ce concept est réputé pour son influence sur les protagonistes de la Nouvelle Vague et la théorie de la politique des auteurs.


Découvre le premier épisode!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s