La barrière psychologique du masque

C’est vrai qu’on a tous l’air triste avec ces jolis masques. On ne voit plus les sourires, on doit les deviner ou les imaginer.

La chaine de ce psychologue sociale est intéressante, après cela mène à débattre. Ce gars était à Paris 5 tout comme moi sur les mêmes périodes. Cependant je suis parti à Nanterre avant d’être diplômé de Paris 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s